Le PArti pour la LIbération de la MArtinique

DISPOSITIF RÉGIONAL D’AIDE AUX ÉTUDIANTS : A MI CHEMIN DU BON SENS

DISPOSITIF RÉGIONAL D’AIDE AUX ÉTUDIANTS : A MI CHEMIN DU BON SENS

31 mai 2013

L’assemblée plénière du 16 mai 2013 avait à son ordre du jour la modification du dispositif d’aide aux étudiants qui, jusqu’alors, accordait à ceux-ci un soutien financier non renouvelable. En substance, l’aide n’était attribuée que pour la première année d’études, ce que les élus patriotes n’avaient cessé de dénoncer.

Le nouveau dispositif prévoit désormais le renouvellement de cette aide jusqu’au niveau de la licence.

Par la voix de Francis CAROLE, le Groupe des Patriotes Martiniquais et Sympathisants a proposé plusieurs amendements à ce projet de délibération :

1-Les élus du groupe ont d’abord souhaité que les étudiants en master puissent aussi bénéficier du soutien de la Région, d’autant qu’il s’agit du niveau requis pour de nombreux concours. Aucune analyse sérieuse ne justifie l’exclusion des étudiants de master de ce dispositif.

2-Sur les critères de renouvellement de l’aide, ils ont souhaité une plus grande souplesse vis-à-vis des étudiants redoublants en proposant que l’aide soit maintenue si ce redoublement s’explique par des motifs exceptionnels dûment justifiés (ex. Maladie ).

Francis CAROLE a aussi demandé la suppression du critère de renouvellement qui exige que « le foyer fiscal comporte au moins deux enfants étudiants ». Une telle condition est absurde et complètement discriminatoire ; elle pénalisera des étudiants qui mériteraient d’être prioritairement aidés par la collectivité régionale. Malheur donc aux familles qui n’ont pas « au moins deux enfants étudiants » !

3-Le Groupe des Patriotes Martiniquais et Sympathisants a aussi dénoncé la réduction drastique du niveau d’aide accordé entre la première année et les deux années suivantes. Ainsi, on aboutit, par exemple, à la situation où un étudiant de licence d’un établissement public de Martinique, dont le quotient familial serait compris entre 13 201 et 26 420 euros, ne recevra pour une année que … 150 euros !

Ces amendements et propositions de bon sens ont été rejetés par la majorité régionale pour toutes sortes de raisons fallacieuses. Les élus patriotes et sympathisants ont alors fait le choix de s’abstenir, marquant leur refus de voter en faveur d’un dispositif incohérent et discriminatoire.

Imprimer cet article

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>