Le PArti pour la LIbération de la MArtinique

PASS’JEUNES TRANSPORT: EFFET D’ANNONCE ?

PASS’JEUNES TRANSPORT: EFFET D’ANNONCE ?

23 juil 2013

Lors de la plénière du vendredi 19 juillet du Conseil Régional, un dispositif « pass’ jeunes transport »a été proposé au bénéfice des jeunes de 16 à 25 ans, demandeurs d’emplois inscrits en missions locales ou repérés par les PLIE ou Pôle Emploi.

Le Groupe des Patriotes Martiniquais et Sympathisants ne s’est pas opposé à cette mesure, tout en en montrant les limites et en faisant des propositions permettant de garantir une véritable égalité des chances des jeunes Martiniquais.

Cette mesure ne doit pas, en effet, constituer un simple effet d’annonce porté par des arrières-pensées électoralistes, à quelques mois des municipales.

Les limites de ce dispositif :

1- Il ne concerne que 4000 jeunes, alors que sur les 52000 chômeurs que compte la Martinique, environ 60% ont entre 16 et 25 ans. Le dispositif ne touchera donc qu’une frange marginale des jeunes en recherche d’emploi. L’écrasante majorité des jeunes chômeurs en sera donc exclue. Appliquera-t-on le principe contestable du « premier arrivé premier servi » pour sélectionner ces 4000 personnes ? Les risques de traitements discriminatoires seraient alors extrêmement élevés.

2-La proposition est très imprécise mais on parle de carnets de type chéquier d’une valeur de 84€ pour le taxi et 100€ pour le bus. Il est évident que, sur un an, cette somme ne suffira pas , même pour des déplacements strictement liés à la recherche d’emploi.

3-Dans le rapport présenté, ce dispositif ne s’applique qu’à la recherche d’emploi. Les patriotes ont souhaité qu’il prenne aussi en considération l’ensemble des déplacements, par exemple dans le domaine de la culture ou pour des raisons médicales.

4- Chacun sait que les bassins d’emplois se trouvent principalement dans le centre et de nombreux rapports ont dénoncé une forme d’inégalité dans les possibilités de déplacements des jeunes, en fonction de leurs communes d’origine. Tenir compte de ces facteurs, c’est garantir l’égalité des chances. Les patriotes ont donc proposé que cette dimension de la problématique des transports et de l’emploi des jeunes soit prise en considération si l’on veut que tous les jeunes Martiniquais soient traités équitablement.

En l’état, ce dispositif mériterait d’être sérieusement remanié pour répondre à l’ambition annoncée de favoriser l’égalité des chances.

Enfin, le Groupe des Patriotes Martiniquais et Sympathisants a fait valoir qu’il convenait d’aborder plus largement les déplacements des personnes en Martinique. Il a, très justement, souligné que les chômeurs, indépendamment de leur âge (jeunes de plus de 25 ans, femmes , chômeurs seniors), devraient pouvoir bénéficier d’une politique de forte réduction du prix des transports.

Le Groupe propose donc qu’une partie du FIRT, fonds d’investissement routes et transports, soit utilisée ã cette fin.

Le 23 juillet 2013

Imprimer cet article

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>