UNE GRAVE DÉCISION DU PRÉFET

by Palima | 24 novembre 2013 23 h 26 min

COMMUNIQUÉ DU PALIMA.

À PROPOS DE LA REPRISE DE L’ÉPANDAGE AÉRIEN.

En dépit de la décision du Tribunal Administratif du 28 août 2013 suspendant l’arrêté préfectoral autorisant la poursuite de l’épandage aérien de pesticides, le préfet de Martinique, Laurent PRÉVOST, a imposé, le 18 novembre, la reprise d’une pratique préjudiciable à la santé des Martiniquais.

Le PALIMA dénonce avec la plus grande fermeté cette nouvelle provocation, à quelques jours du jugement sur le fond de cette affaire par le Tribunal Administratif de Fort-de-France.

Les préconisations  dont s’entoure ce nouvel arrêté préfectoral nient, en réalité, les dangers, pour l’environnement et la santé des personnes, des fongicides utilisés. Par ailleurs, la proximité des maisons d’habitation par rapport aux plantations, la présence de cours d’eau dans les zones d’épandage conduisent à une violation constante des règles de précaution minimales exigées pour toute dérogation à l’interdiction de l’épandage aérien.

L’argumentaire économique visant à justifier ce choix est le même qui a été utilisé pour tenter de légitimer deux décennies d’empoisonnement des Martiniquais à la chlordécone.

Nous affirmons, pour notre part, que les exigences de santé publique et de respect de la vie doivent l’emporter sur les considérations économiques et les logiques de profit.

Le PALIMA poursuivra son engagement dans cette bataille pour le respect de la santé des Martiniquais, jusqu’à l’arrêt définitif de l’épandage aérien de pesticides.

D’ores et déjà le PALIMA appelle les Martiniquais à se mobiliser massivement le jeudi 28 novembre prochain, dès 8 heures, devant le Tribunal Administratif de Fort-de-France, croix de Bellevue.

Pour le PALIMA
Francis CAROLE
MARTINIQUE
Le 24/11/13

Partager[1]Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Endnotes:
  1. Partager: https://simplesharebuttons.com

Source URL: http://www.lepalima.org/web/?p=2964