Le PArti pour la LIbération de la MArtinique

Communiqué de Francis CAROLE

Communiqué de Francis CAROLE

7 jan 2014

ENSEMBLE, PRÉPARONS L’AVENIR DE FORT-DE-FRANCE

 

 

La panique et l’improvisation tous azimuts gagnent donc les rangs du néo-PPM. En effet, à seulement deux mois des élections municipales, l’unique « candidat à la candidature » officiel du parti,
pour Fort-de-France, est poussé à battre en retraite.

 

La mise en scène élaborée pour annoncer cette volte-face tardive cache mal l’échec de la stratégie politique personnelle de Serge Letchimy qui consistait bien à briguer le poste de maire de la capitale en 2014 puis celui de président de la collectivité territoriale en 2015.

 

Aujourd’hui, le président du néo-PPM voudrait faire croire aux Martiniquais que son revirement serait fondé sur des considérations « éthiques ». Mais alors pourquoi n’a-t-il pas annoncé cette décision dès le début de l’année, s’il s’agit effectivement d’une position de principe ? Pourquoi a-t-il démissionné de la SEMAFF en janvier 2013, en précisant que c’était « pour se préparer aux élections municipales » ? Pourquoi a-t-il déclaré sa candidature dans les médias en mars 2013 ? Pourquoi des tracts préparant à cette candidature étaient toujours distribués, il y a seulement quelques jours, dans les quartiers ?

 

En réalité, ce ne sont pas des raisons « éthiques » mais le constat du désaveu profond de la population foyalaise face à cette stratégie de mépris à l’égard des électeurs qui explique la reculade du « candidat à la candidature ».

 

Quant à la « réquisition » du président du parti pour 2015, par « une très grande majorité du comité national », et à sa propre demande (voir F.A. Du vendredi 3 janvier 2014), elle relève d’une mise en scène médiatique qui ne trompe plus personne.

 

Il reste que ce nouvel épisode des errements de la « nouvelle gouvernance » illustre, une fois de plus, le climat délétère qui règne au sein du néo-PPM et l’incapacité de ce parti à se hisser à hauteur des attentes de notre ville et des enjeux  de notre pays.

 

Comment le parti actuellement en charge de la gestion de la ville peut-il offrir un spectacle aussi calamiteux au moment même où l’état catastrophique des quartiers et du centre-ville exige rigueur, sérieux, sens des responsabilités et anticipation ?

 

Pouvons-nous encore laisser les destinées de notre ville -le bien collectif de toutes les  habitantes et de tous les habitants de la capitale-  à une équipe qui considère et gère la mairie de Fort-de-France comme le   »patrimoine politique du PPM » (F.A. du 3/1/14) ?

 

Plus que jamais, l’impératif d’un changement de majorité s’impose pour créer une nouvelle dynamique de développement et redonner espoir et confiance aux Foyalais.

 

Dès à présent, j’appelle la population de Fort-de-France à se mobiliser et à tout mettre en œuvre pour donner un nouveau cap à notre capitale en mars 2014.

 

ENSEMBLE, PRÉPARONS LA VICTOIRE ET LE CHANGEMENT.

 

 

 

Francis CAROLE

 

Président de l’UNION POUR LE CHANGEMENT
À FORT-DE-FRANCE
.

 

Imprimer cet article

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>