Le PArti pour la LIbération de la MArtinique

Déclaration du Sommet extraordinaire de chefs d’État et de gouvernement de PETROCARIBE Caracas, 06 mars 2015

Déclaration du Sommet extraordinaire de chefs d’État et de gouvernement de PETROCARIBE Caracas, 06 mars 2015

7 mar 2015

Nous, les chefs d’État et de gouvernement, représentants des États membres de l’Accord énergétique PETROCARIBE, réunis en la République Bolivarienne du Venezuela, le 06 mars 2015 à Caracas, berceau du père de la patrie et libérateur des Amériques, Simon Bolivar, artisan de Républiques, qui a été embrassé par les Caraïbes aux moments les plus complexes de son existence, au cours de sa vie de lutte inlassable pour la liberté des peuples.

RECONNAISSANT l’extraordinaire apport du Commandant Hugo Chavez, lors de la commémoration du deuxième anniversaire de sa disparition physique, et du Commandant Fidel Castro, lors de la consolidation de l’Accord énergétique PETROCARIBE.

RÉITÉRANT la décision libre et souveraine des gouvernements qui font partie de PETROCARIBE de faire une utilisation rationnelle de l’énergie afin de favoriser le développement socio-économique de leurs peuples,

RATIFIANT que la sécurité énergétique, le développement socio- économique et une intégration fondée sur la coopération complémentaire, la solidarité et la volonté commune sont les objectifs fondamentaux de PETROCARIBE,

SOULIGNANT les importants résultats et les progrès atteints dans la région – spécialement dans le développement socio-économique des peuples – par l’utilisation souveraine des ressources énergétiques,

CONSIDÉRANT les tentatives échouées qui ont eu lieu pour saper les liens d’amitié et de coopération entre les pays membres de PETROCARIBE,

RÉAFFIRMANT la détermination de maintenir ce mécanisme d’intégration et de coopération issu de la volonté de partager le potentiel énergétique de la région afin de promouvoir le développement et le bien-être des peuples,

RECONNAISSANT que PETROCARIBE est le seul mécanisme durable qui met en commun l’approvisionnement en hydrocarbures, le financement pour le développement et l’échange commercial par le biais de la compensation complémentaire,

décidons de :

1.Saluer la tenue du Sommet extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement des pays de PETROCARIBE.

2.Ratifier notre engagement de continuer à consolider PETROCARIBE en tant que mécanisme déclencheur du développement de nos nations, traduisant le progrès dans le processus d’intégration régionale sur la base de la solidarité, de la coopération et de la complémentarité, sans porter atteinte à l’indépendance et à la souveraineté des peuples.

3.Réaffirmer que la région des Caraïbes est une zone de paix, où les nations entament des processus d’intégration et d’amitié afin de continuer à garantir le plus grand bonheur pour nos peuples.

4.Réaffirmer la nécessité d’avancer dans la constitution de la Zone économique PETROCARIBE, en utilisant comme point de départ la compensation commerciale.

5.Réitérer la volonté de poursuivre les projets d’interconnexion aérienne et maritime de PETROCARIBE qui s’avancent dans le cadre de la Zone économique Petrocaribe ZEP afin qu’ils deviennent un axe favorisant la coopération entre nos pays.

6.Féliciter les progrès en matière Sociale et Culturelle de la ZEP notamment en ce qui concerne la création de l’Espace commun universitaire et l’exécution du Plan pour l’éradication de la faim et de la pauvreté « Hugo Chavez ».

7. Reconnaître avec satisfaction l’évaluation du mécanisme de financement de PETROCARIBE en ce qui concerne les intérêts moratoires générés à partir du financement de la facture pétrolière.

8.Soutenir l’élargissement du Fonds Alba Caribe avec deux cent millions de dollars supplémentaires (200.000.000), afin de stimuler le développement socio-productif des pays de la Caraïbe et de financer d’autres formes d’énergie complémentaires.

9.Convenir d’avancer sur le développement d’un bloc de la Ceinture pétrolifère de l’Orénoque pour PETROCARIBE, cela conformera les commissions techniques d’évaluation correspondantes.

10. Convenir de créer une commission de haut niveau pour définir les projets de la Zone économique PETROCARIBE, dans un délai de soixante (60) jours, avec sa stratégie d’action respective.

11. Ratifier l’esprit fondateur de PETROCARIBE en tant que mécanisme de solidarité, de coopération et d’amitié entre les peuples de notre région.

Adoptée à Caracas, République Bolivarienne du Venezuela, le 06 mars 2015.

Caracas, République Bolivarienne du Venezuela, le 6 mai 2015

Imprimer cet article

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>