Le PArti pour la LIbération de la MArtinique

QUELQUES EXTRAITS DE L’INTERVENTION DE F. CAROLE AU MEETING DE TRINITÉ (VENDREDI 9 OCTOBRE 2015)

QUELQUES EXTRAITS DE L’INTERVENTION DE F. CAROLE AU MEETING DE TRINITÉ (VENDREDI 9 OCTOBRE 2015)

12 oct 2015

- »Contrairement à ce qui est annoncé dans les médias par certains, en particulier par le maire de Case-Pilote, nous reprendrons tous les travailleurs du Conseil Général et du Conseil Régional. La collectivité unique doit être un plus, pas un moins. »

- » Aujourd’hui, la Martinique recule à tous les niveaux et la population devient de plus en plus pauvre. Pas seulement les couches modestes ! Les classes moyennes, elles aussi, se paupérisent. D’ailleurs, le PADM, voté par la majorité du Conseil Régional, dans son « Livre 3″, intitulé « La déclinaison opérationnelle : Passer à l’action », a adopté, sans discussion avec les catégories concernées, un train de mesures qui affaibliront le pouvoir d’achat des Martiniquais et qui constituent, en ces temps de rigueur, une aubaine pour le gouvernement socialiste français. »

- »Quand on considère le recul démographique qui affecte notre pays depuis plusieurs années, la reprise de l’émigration des jeunes, le vieillissement de la population, c’est l’existence même du peuple martiniquais qui, à terme, est menacée. Ce que nous ferons pour redonner espoir et confiance, pour redresser le pays sera déterminant pour l’avenir. Oui, une partie de notre futur se joue à travers cette élection ! »

- » Il faut relever le défi démographique; il faut relever le défi de la survie du peuple martiniquais. »

- » « la Martinique avance… » : Jamais il n’y a eu plus grande et plus grave falsification intellectuelle et politique pour tromper, délibérément, les Martiniquais. Jamais la situation n’a été aussi catastrophique. Jamais la corruption n’a été aussi vulgairement exposée, voire assumée. Jamais le désespoir du peuple n’a été aussi profond. »

- »Il arrive que notre peuple, comme tous les peuples, se trompe, mais, à l’heure des grands défis, il sait être au rendez-vous de l’histoire et de lui-même. Le vent souffle dans les voiles du Gran Sanblé…et il souffle fort. C’est le souffle du peuple, c’est le souffle de la conscience du peuple. Dès le 6 décembre, dès le premier tour, ce souffle puissant fera table rase des prétentions de ceux qui ont conduit le pays au naufrage. »

Francis CAROLE

Le Palima

Imprimer cet article

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>