Le PArti pour la LIbération de la MArtinique

Sur les pas de Césaire, d’Aliker, de Darsières … ?

Sur les pas  de Césaire, d’Aliker, de Darsières  … ?

20 avr 2016

Un vent de folie meurtrière et revancharde s’abat contre la CTM et cherche à tout prix  à détruire Alfred Marie-Jeanne peu importe s’il détruit la Martinique , la démocratie et tout ce qui s’ensuit . Le but est de bloquer le fonctionnement de la CTM et de démontrer que l’équipe en place  est incapable de travailler. Ce qui se passe en Martinique c’est du jamais vu, de l’inédit , de l’inqualifiable, du travail de ich méchant !

Je ne suis pas sûre que l’état français lui-même en demandait tant aux perdants.

La stratégie menée est tellement claire qu’on ne comprend pas que des travailleurs de bonne foi  puissent se laisser ainsi manipuler ! La transition n’a pas été préparée alors que les échéances avaient été reculées dans ce but soi-disant.

Les problèmes des contractuels de l’ex-conseil général,de l’ex-conseil régional comme ceux du SDIS ou du Lycée Schoëlcher  comme beaucoup d’autres dossiers d’entreprises, de particuliers, d’associations diverses et variées  comme tant d’autres existaient déjà.

Même si les Martiniquais ont bien compris , et c’est là le sens de la victoire d’Alfred Marie-Jeanne ,que tout allait à vau -l’eau et que la Martinique était en danger, personne ne peut nier qu’il faut laisser aux élus un  temps pour  la mise en place des meilleures  méthodes pour  résoudre les problèmes de ce vaste chantier sans omettre le fait que la CTM  a en place quelques agents , malheureusement partisans avant d’être consciencieux,  qui freinent des deux pieds toute  avancée, s’adonnant à un travail de sape contre d’autres administrés dans une  stratégie  parfaitement  inutile puisque les urnes ont parlé.

 Nous avons élu des personnes exceptionnelles mais pas des magiciens !! « La Martinique avance » était le mot d’ordre et les urgences nous submergent maintenant ? Et comme par miracle  tout sera résolu en moins  de 3  ou 4 mois ? Egoïstement, en stratège criminel,  on bloque la CTM  parce que l’on s’estime  prioritaire avec des problèmes prioritaires , ainsi rien ne fonctionnera , le secret espoir étant  que les Martiniquais vont se lever d’une seule voix pour dire que Gran sanblé pou ba péyi a an chans a échoué ? Ils attendent quoi ? Des forums citoyens, des nuits debouts contre  A.Marie-Jeanne ?

La clique des » dézodè » doit donner sa chance aux Martiniquais ki yo lé ki yo pa lé sé douvan nou ka alé ! Nos enfants nous regardent , la Martinique est un ensemble de personnes avec  des milliers de dossiers à résoudre , un développement économique à assurer ,du social à assumer, d’immenses défis à relever, une nouvelle Espérance qui ne demande qu’à s’épanoui.

La CTM doit vivre , que nos journalistes prennent leurs responsabilités pour que ce vent de haine  meurtrière ne se propage pas au nom du scoop, que l’analyse sérieuse et objective prime enfin, c’est l’intérêt général qui compte.

Rolande GRUBO

Imprimer cet article

1 commentaire

  1. Tourbillon Pascal /

    Merci Rolande pour cette analyse pertinente, sobre et somme toute mesurée. Elle est de nature à alimenter le débat: devons-nous tout attendre , tout et tout de suite, des élus fraîchement désignés d’une institution nouvelle? C’est cela aussi le »vivre ensemble »!

Répondre à Tourbillon Pascal Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>