Le PArti pour la LIbération de la MArtinique

Lycée Schoëlcher : Démolition – Reconstruction

Lycée Schoëlcher : Démolition – Reconstruction

16 juin 2016

PALIMA : Bonjour, vous êtes du lycée Schoelcher ?

JSL : Bonjour, j’ai  été élève au lycée Schoelcher de 2004 à 2006. J’ai obtenu mon baccalauréat technologie option gestion, comptabilité.

PALIMA : Comment était le lycée à votre époque?

Le lycée à l’époque était dans un lamentable état. Un jour, dans l’un des bâtiments qui se situe à droite de la cour principale de récréation, lors d’un cours d’économie – gestion, nous avons eu la surprise de voir une chauve – souris sortir d’un trou dans le plafond et voler au – dessus de nos têtes. À l’époque, on a ri un bon coup après avoir évacué la salle mais avec du recul, je me rends compte que la situation était grave. Un autre jour, durant la matinée, toujours dans le même bâtiment, nous n’avons pas pu avoir cours. Cette fois – ci,  ce n’était  pas une chauve – souris mais plusieurs qui volaient à travers toute la salle. Le jour où j’ai  eu vraiment peur  c’était un matin durant l’année de ma terminale. Un morceau de l’un  des bâtiments de la est tombé dans la cour peu de temps avant l’ouverture des portails. Durant la journée et même après je n’avais qu’une seule hâte, c’est que les jours passent vite pour passer mon bac et quitter définitivement de ce lycée.

PALIMA : Que pensez-vous du problème posé actuellement ?

JSL: Il faut fermer l’établissement. J’y suis retournée en 2014 pour obtenir un renseignement. J’ai  eu  de très mauvaises sensations, le lycée était encore plus délabré. J’ai  vu que  les hauts des bâtiments autour de la cour principale ont été rafistolés avec quelques couches de ciment. Ce lycée est un vrai danger. Il faut le fermer.

Je me rappelle en première,  le jour des tests d’évacuation incendie, le temps que l’on a pris pour atteindre le plateau  sportif était trop long. Arrivé sur le terrain, j’ai  dit à mon professeur de maths: « Madame, en cas d’incendie, vu le temps qu’on a  pris pour évacuer. On est mort, Il faut vraiment le fermer. Cela devient une urgence.

Imprimer cet article

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>