Le PArti pour la LIbération de la MArtinique

Vingt-deuxième Rencontre du Forum de Sao Paulo

Vingt-deuxième Rencontre du Forum de Sao Paulo

4 juil 2016

 

Le CNCP (Conseil National des Comités Populaires) était présent à la 22° Rencontre du Forum de Sao Paulo. Nous vous faisons parvenir un compte-rendu de la rencontre.

La vingt-deuxième Rencontre du Forum de Sao Paulo s’est tenue du 23 au 26 juin 2016 à San Salvador, capitale de la République de El Salvador.

Créé il y a maintenant 26 ans, le Forum de Sao Paulo est un espace de débat et d’échange qui regroupe des organisations ou mouvements de gauche d’Amérique Latine et de la Caraïbe. Cette forme d’organisation a permis à la gauche de se renforcer de manière considérable et de mettre en œuvre des expériences qui ont contribué à transformer de manière significative la réalité de la région.

Le thème central des débats  était cette année : « Le pouvoir populaire dans la transformation économique, sociale, politique et culturelle des peuples d’Amérique Latine et de la Caraïbe ».

Cette vingt-deuxième Rencontre se proposait d’analyser de manière approfondie les victoires obtenues mais également de faire le point sur les revers de ces derniers mois. Il s’agissait aussi d’arrêter les mesures devant permettre de faire face aux défis auxquels se trouve confrontée la gauche caribéenne et latino-américaine, dans un contexte où l’offensive des partis de droite s’est accentuée de manière brutale.

Près de 600 délégués d’Amérique Latine et de la Caraïbe ainsi que des représentants venus d’Europe et d’Asie (36 pays au total) ont pu échanger de manière intense autour de sujets tels que: les processus d’unité et d’intégration d’Amérique Latine et de la Caraïbe, la culture et le pouvoir populaire, les luttes contre le colonialisme et le néo-colonialisme. Des ateliers ont également été organisés autour des questions portant sur les nouveaux défis de la migration, l’articulation entre le pouvoir populaire le pouvoir politique et le pouvoir électoral. D’autres participants ont examiné de manière plus spécifique les problématiques relatives à la situation de la femme, de la jeunesse ou des peuples originaires. Bien entendu, le thème du projet politique, économique et social n’a pas été absent des débats.

Dans la déclaration finale qui a clôturé les travaux le dimanche 26 juin 2016, le Forum de Sao Paulo dénonce et condamne le coup d’Etat perpétré contre Dilma Rousseff ainsi que les agissements de l’OEA et de la droite vénézuélienne qui mettent tout en œuvre pour déstabiliser ce pays dans le but de trouver prétexte à une intervention militaire étrangère.

D’autre part, la vingt-deuxième Rencontre salue l’accord de paix signé entre les FARC-EP et le gouvernement colombien et lance un appel à ce dernier pour qu’avance le dialogue avec l’ELN.

Elle considère par ailleurs que le processus de normalisation entre Cuba et les Etats-Unis ne sera pas effectif tant que persistera le blocus et tant que les Etats-Unis continueront à occuper Guantanamo de manière illégale.

Enfin, la vingt-deuxième Rencontre du Forum de Sao Paulo s’engage à:

-    poursuivre la lutte en vue d’approfondir les changements en Amérique Latine et dans la Caraïbe

-    Œuvrer à l’instauration d’une démocratie participative réelle, condition incontournable pour la mise en place du pouvoir populaire

-    Continuer à lutter contre le colonialisme et le néocolonialisme et considérer cet axe comme un des points les plus importants de son plan de travail.

Imprimer cet article

1 commentaire

  1. Tourbillon Pascal /

    Un travail qui nous réconforte dans nos espérances d’unité et de développement des peuples de la Caraïbe et d’Amérique latine.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>