Le PArti pour la LIbération de la MArtinique

Ville du Lamentin : communiqué du RPL

Communiqué du

Groupe des élus municipaux de Rassemblement Populaire Lamentinois. (RPL)

 

Le 29 mars 2012, le vote du budget primitif de 2012 du Lamentin était à l’ordre du jour.

Ce budget affiche une baisse de 14% par rapport à celui de 2011 ! Du jamais vu !

Mais il ne prend pas en compte la réalité financière qui menace les comptes de la ville, en particulier celle de son principal satellite : La SEMAVIL

Ce budget de la majorité municipale nous interpelle quant à sa sincérité.

Pour cela nous les élus du groupe du RPL avons refusé de voter le budget 2012.

Il faut bien noter que la Ville du Lamentin est l’actionnaire largement majoritaire de la SEMAVIL.

Elle détient plus de 80% du capital social.

Nous savons aujourd’hui que :

- La SEMAVIL a terminé l’année 2010 avec un compte d’exploitation déficitaire.

- La SEMAVIL doit faire face à des dettes colossales qu’elle ne peut assumer seule.

- La Ville du Lamentin prévoit déjà dans le budget 2012 une somme de 89.402,36 € pour faire face à« la mise en jeu de la garantie d’emprunt accordée à la SEMAVIL à la demande de la Caisse d’Épargne.», car la SEMAVIL ne peut rembourser ses emprunts !

- Le Maire, par ailleurs Président du Conseil d’Administration de la SEMAVIL, qui connaît bien les risques encourus par les finances de la Ville à cause de la situation de ce satellite, n’a prévu aucune provision pour risques dans le budget 2012 !

- Pour tenter de redresser la situation financière de la SEMAVIL, son conseil d’administration a décidé de procéder à une augmentation du capital social en le portant de 3,2 M€ à 6,5 M€, avec un apport d’argent de la CACEM et de la Ville du Lamentin.

- Cette question n’a jamais été débattue au sein du Conseil Municipal du Lamentin. C’est à dire cette augmentation de capital est décidée en violation totale de la Loi.    En effet, l’article L 1524-1 du Code Général des Collectivités Territoriales dispose que : «  la modification de la composition du capital social de la SEM locale ne peut intervenir sans une délibération préalable de l’assemblée délibérante de la Collectivité ».

Depuis notre arrivée au Conseil Municipal, en mars 2008, le Maire n’a jamais accepté de débattre de la situation financière de la SEMAVIL, malgré nos interpellations répétées.

L’opposition n’a jamais bénéficié d’informations transparentes au sein du Conseil Municipal. C’est l’omerta pour tout ce qui concerne cette SEM locale, tant sur les projets qu’elle réalise pour le compte de la Ville qu’à propos des opérations spéculatives qu’elle mène dans l’immobilier (voir l’affaire de la Résidence Casa Granda) ou dans l’hôtellerie (Diamond Rock ou Club des Trois Ilets, deux hôtels vieillissants qui traversent des difficultés financières).

Curieusement, les élus du conseil Régional ou du Conseil Général disposent davantage d’informations sur la situation financière de la SEMAVIL  que les élus du Conseil municipal du Lamentin qui sont pourtant les actionnaires majoritaires de la SEM locale !

Un tel ostracisme nous conduit à poser publiquement la question suivante :

Le budget de la Ville du Lamentin est-il sincère ?

Le Lamentin le 30 mars 2012

Pour le Groupe des élus du RPL

Daniel MARIE-SAINTE

Conseiller Municipal du Lamentin

Imprimer cet article

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>