ALGUES SARGASSES : LE TEMPS N’EST PLUS AUX PROMESSES

by Palima | 15 juin 2018 8 h 25 min

 

Après la Guadeloupe, le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, et la ministre des Outre-mers, Annick Girardin, sont venus constater ce que moult reportages montrent depuis de nombreux mois…Les quelques déclarations sur le « ramassage en 48 heures » des algues sargasses ou les promesses d’un « plan national » ne suffisent pas. Le signal fort que doit donner l’Etat immédiatement consiste à déclarer la situation de catastrophe naturelle qui s’impose plus que jamais pour commencer à apporter une réponse aux urgences sanitaires, économiques et écologiques générées par la crise des Sargasses.

Francis CAROLE

MARTINIQUE

Mardi 12 juin 2018

Partager[1]Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Endnotes:
  1. Partager: https://simplesharebuttons.com

Source URL: http://www.lepalima.org/web/?p=8409