Le PArti pour la LIbération de la MArtinique

Paulette NARDAL

Paulette NARDAL

26 sept 2019

Nous n’étions que des femmes ! Nous avons balisé les pistes pour les hommes. »

Paulette NARDAL

Il est un fait : dans le mouvement d’émancipation des Africains descendants et de développement de la conscience noire, aux Etats-Unis comme dans la Caraïbe, le rôle, essentiel, des femmes a été souvent nié ou minoré. Ce qui est presque la même chose. Le même constat peut être fait partout ailleurs et dans tous les domaines.

Il en est ainsi pour les sœurs NARDAL dont la contribution à l’émergence de la Négritude et l’engagement pour la cause noire, dans le contexte de l’entre deux guerres et les décennies qui ont suivi, n’ont pas reçu la reconnaissance méritée.

Certes, une rue à Fort-de-France porte le nom de Paulette NARDAL. Et c’est tant mieux ! Certes, une promenade au nom de Paulette et Jeanne NARDAL vient d’être inaugurée à Paris. Et c’est aussi tant mieux !

Mais, au-delà, c’est l’œuvre et l’action des sœurs NARDAL qu’il faut mieux valoriser et faire connaître aux jeunes générations car il y a des vies qui ne cessent d’illuminer les chemins de la liberté.

Francis CAROLE
MARTINIQUE
Dimanche 1er septembre 2019

Imprimer cet article

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>